Les Chroniques de Nathalie • Épisode 30

La critique

Il peut être difficile de faire la différence entre une remarque et une critique.

Il est encore plus compliqué de savoir si l’émetteur est de mauvaise foi ou le récepteur susceptible.

Les personnes très sensibles prennent en général toute réflexion personnellement et au 1er degré.

Elles sont ainsi rapidement traitées de personnes susceptibles.

Certaines choses ne sont pas faciles à entendre, mais sont-elles bonnes à dire ?

Selon le fond et la forme de l’observation, c’est un peu facile de se retrancher derrière un « On ne peut rien te dire. » ou « Tu ne supportes pas la critique ».

De mauvaise foi

Le problème ne se situe peut-être pas simplement du côté de la susceptibilité.

Dans toute situation la responsabilité est partagée et c’est le cas lors d’une mésentente ou lorsqu’une personne se sent touchée.

Il faut admettre que certains n’ont pas leur langue dans la poche et ne se soucient guère de ménager la vulnérabilité de leurs interlocuteurs !

Alors qu’ils leurs demandent de ne pas en faire toute une histoire, de prendre sur eux, d’apprendre à gérer la critique, ils ne se gênent pas pour distribuer des reproches.

Justifiés ou non, ils sont parfois purement gratuits et ont pour seul but d’offenser, de remuer le couteau dans une plaie.

Et peut-être pendant ce temps de faire diversion… car pendant que l’attaqué se défend, il ne se pose pas d’autres questions.

Susceptible

La susceptibilité n’a pas bonne presse, mais n’est-elle pas une preuve de sensibilité accompagnée d’un manque d’estime de soi ?

La critique n’est jamais agréable, mais certaines personnes ne supportent pas d’être reprises et se sentent piquées à vif voire même humiliées.

Elles pensent ne pas avoir été à la hauteur et leur égo prend le relais, réagit pour les protéger.

Les hypersensibles peuvent être déstabilisés par une réflexion, car c’est leur personne tout entière qu’ils voient remise en question.

Profondément blessés, ils n’arrivent pas à faire la part des choses et à recevoir en tant que telle une remarque ponctuelle sur un sujet ou un dossier précis.

Toute remarque n’est pas un reproche ; et si elle est partagée dans la bienveillance et dans un contexte constructif, il n’y a pas de raison de mal l’interpréter.

Encore faut-il que les deux parties souhaitent qu’il en soit ainsi.

 

Selon Henri-Frédéric Amiel, écrivain et philosophe suisse : “Les petites susceptibilités et les imperceptibles tyrannies font les grosses mésintelligences.”

Besoin d’aide ?

Vous méritez de réaliser votre plein potentiel. En tant que coach bonheur, je vous accompagne sur votre chemin.
Apprenez à vous affirmer en douceur.
Et si nous prenons rendez-vous pour discuter de vos besoins et objectifs.

Contacter Effetilt

On échange sur vos besoins ?

5 + 14 =

EFFETILT Lattes

Nathalie Haberstroh

1 rue des Chevaliers de Malte
Palais Castilhon BAT B
34970 Lattes

06 67 10 22 77

Prendre RDV avec Nathalie Haberstroch

EFFETILT Lattes

Nathalie Haberstroh

1 rue des Chevaliers de Malte
Palais Castilhon BAT B
34970 Lattes

06 67 10 22 77

On échange sur vos besoins ?

5 + 8 =